Loading

wait a moment

Bouton de fièvre et Herpès, fiche pratique naturelle

herpes et bouton de fièvre

Les boutons de fièvre, quelques aides naturelles.

Les boutons de fièvre c’est les trucs super pas sympa qui peuvent en plus être très gênant moralement., notamment en été. Vous imaginez vous devez sortir, aller voir votre régulier.e et pof deux heures avant un bouton de fièvre qui pointe le bout de son … Génial ! Tu te sent pas griller sur ce coup. Bon alors comment on fait quand on suspecte avoir fricoté avec quelqu’un ayant un herpès ou un bouton de fièvre ?

Vous avez passé de tendre moment, une douce romance, avec une personne susceptible d’avoir un herpès ou un bouton de fièvre.

Le mieux c’est quand même d’éviter qu’il pointe le bout de son nez. D’une pour vous même et de deux si tout cela c’est fait de manière discrète (pour de multiples raisons) vous tenez peut être à ce que ça le reste discret ? Donc la prévention a du bon .
Si par contre vous saviez avant qu’il avait un bouton de fièvre ou un herpès je vous encourage à travailler sur la gestion de vos pulsions 🙂

Surtout si vous avez le moindre doute, la moindre inquiétude n’hesitez pas à consulter un médecin.

Prévention herpes / bouton de fièvre :

A mettre en place le plus vite possible. En général un bouton de fièvre ou un herpes apparaissent entre une semaine et 15 jours.

  • Huile essentielle de Niaouli : 2 gouttes dans une cuillère à café de miel ou d’Aloe Vera. A prendre 5 minutes avant le repas du midi et du soir pendant 4 à 10 jours.
  • Echinacea en teinture mère – si vous avez besoin je peux vous fournir une très bonne adresse – 50 à 150 gouttes (en fonction de la qualité. A prendre dans un verre d’eau 5 minutes avant le repas du midi et du soir pendant 15 jours

Trop tard ! le bouton sort !

Des fois on a rien vu venir, on a oublié, on ne le savait pas. Du coup c’est la surprise et elle est toujours très moyennement accueilli. Alors le traitement quand c’est trop tard :

  • Prolonger le traitement ci dessus (Niaouli + Echinacea)
  • Rajouter au Niaouli 2 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree pendant 10 jours
  • Surtout avec un coton tige imbibé d’huile essentielle de Tea Tre (1 à 2 gouttes) vous le passez sur le bouton de fièvre. La manœuvre est à répéter 3 à 5 fois par jour pendant trois jours.
  • S’il s’agit d’un herpes génital : imbibé une compresse, un coton démaquilleur d’Aloe Vera puis rajouter 2 gouttes d’huile essentielle de TEA TREE. Pareil, la compresse est à passer 3 à 5 fois par jour entre 24 et 48 heures.
  • En plus : vous pouvez bien sur faire un emplatre d’argile verte.
    Encore mieux : au lieu du coton tige vous mettez directement 2 gouttes de Tea Tree dans l’argile que vous allez mettre sur votre bouton de fièvre ou votre herpès génital

A quoi ça sert tout ça ?

Le niaouli :

L’huile essentielle de Niaouli est non seulement anti virale mais aussi immuno stimulante. En médecine chinoise elle a une action sur la sphère Métal remarquable. On va s’en servir aussi bien pour les affections respiratoires que cutanée. Un must Have

L’huile essentielle de Tea Tree :

Elle aussi a des propriétés anti-infectieuses et antivirales très interessante pour combattre ce virus. Elle est également immuno stimulante. En plus elle est très très peu caustique pour la peau donc idéale sur les muqueuses. Gros avantages elle convient même aux femmes enceintes de plus de 6 mois et aux nourrisons de + de 6 mois. Encore un Must Have

L’Echinacéa en teinture mère quand il est de qualité …

C’est un peu le patron de la stimulation du système immunitaire en phytothérapie. Non seulement il stimule mais en plus il reveille et remet en marche. Idéal en traitement de prévention comme en soutien.
Il est anti-bactérien et anti-viral avec une zone de prédilection sur les inflammations en général. Donc idéal avant les froid, avant les exament ou tout autre source de stress et de fatigue. Super MUST HAVE de la famille.

Bon  à savoir

L’éruption génitale ou labiale disparaît en général en moins d’une semaine sans laisser de cicatrice. Le virus de l’herpès peut apparaître dans d’autres endroits du corps. Toutes les zones de muqueuses peuvent être touchés. Par exemple le nez, les yeux, etc.

Lors d’une crise d’herpès, des symptômes peuvent accompagner l’apparition des vésicules : douleur, démangeaisons, brûlures, fatigue, maux de tête et parfois un peu de fièvre.

Bouton de fièvre / herpes origine

L’herpès ou le bouton de fièvre sont des maladies virales. Elles sont donc transmises par un virus. Ce qui implique donc que votre système immunitaire n’a pas su vous défendre. Un des facteurs de transmission du virus de l’herpès c’est bien sur les MST – maladies sexuellement transmissibles. Mais pas que(ue) – ok c’est facile.

Le virus de l’herpès responsable des boutons de fièvre, herpès labial, ou de l’herpès génital est présent en sommeil dans 80% de la population française. Mais voilà ce virus, comme beaucoup d’autre, reste dormant dans les ganglions nerveux. Il attend, placide, l’heure H ou il pourra faire banzaï et apparaître au grand jour comme le nez au milieu de la figure.

L’heure H sonne dés que votre système immunitaire est un peu en faiblesse. Alors après avoir mis en place le protocole d’action vous devriez aussi vous interrogez sur le pourquoi.

Les causes d’apparition peuvent être multiples.

Dans le désordre et de manière incomplète vous avez une grosse fatigue, un choc émotionnel (positif ou négatif), une surcharge de stress, une alimentation hasardeuse, une autre maladie et la liste est non exhaustive.

On peut voir un aspect positif à l’apparition d’un herpès ou d’un bouton de fièvre. Si si on peut le faire. C’est un avertissement sans frais pour vous indiquer que là il faudrait un peu calmer le jeu. Réduire la charge de travail, les émotions, la pression ou encore changer globalement sa manière de vivre et d’être au monde.

Vous en tenez compte en reboostant votre système immunitaire c’est bien.

Vous reboostez votre immunité ET vous changer ce qui vous épuise ben c’est carrément mieux et en plus c’est intelligent.

Rappelez vous : La folie c’est espérer un résultat différent en répétant les même actions

Ou un truc dans le genre je me rappelle plus exactement

Voilà donc à vos bisous à vos cunni, à vos turluttes un bouton de fièvre c’est pas bien grave mais par contre … Changez !

5 thoughts on “Bouton de fièvre et Herpès, fiche pratique naturelle

  1. très bien la solution.On peut faire aussi un peu de prévention avec une cure de desmodium (2 X 2 gélules par jour) pour nettoyer la vésicule et le foie des potentiels germes

  2. Oui tout à fait c’est même presque, presque juste, impératif ! Et puis il y a surtout le travail énorme et chiant (c’est le cas de le dire) à faire sur la flore intestinale !
    Le jour ou j’ai du temps je vous ferais un post – hélas insuffisant forcément – sur la flore intestinale à moins que …. tu n’est envie de t’y coller 🙂
    Bises

  3. J’en ai eu pas mal de 6 à 30 ans, au moins un par mois en moyenne, voire beaucoup plus. Pour moi, c’était plus liés à des chocs émotionnels ou un bon énervement. Dans ces cas-là, ça pouvait sortir en 4h !

    Sur les 5 dernières années, j’en ai eu seulement un ou deux liés à la fatigue et à une mauvaise hygiène de vie. J’ai encore eu des chocs émotionnels et encore de très nombreux énervements, mais en ayant travaillé sur moi, je suppose que j’arrive à faire sortir les choses d’une autre manière qu’à travers ces petits boutons ! Donc, il me semble que dans mon cas, le travail sur soi et la gestion de ses émotions est le meilleur moyen de prévention.

    Pour la petite histoire, dans mon enfance, la méthode appliquée était de le crever et de mettre de l’éther dessus et j’adorais l’odeur … Donc j’en ai respiré pas mal, ce qui fait qu’à l’adolescence, quand on m’a dit qu’on pouvait se shooter avec, ça ne marchait plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *