Le Poisson

Le Poisson, plonger sans se mouiller, Astro Ludique


Encore et comme d'hab je précise. La petite histoire que je vais vous conter n'est pas là pour vous dire qu'être ou quoi faire mais juste un support de réflexion pour une prise de conscience plus globale du Je(u) et du Soi(e) en nous. Ce mois-ci Père Castor vous narre la fabuleuse histoire du petit Poisson qui vivait dans l'eau sans pour autant se mouiller. Bon dit comme ça, un Poisson qui vit dans l'eau, rien de transcendant. Ben pourtant, ce douzième signe de l'année zodiacale nous apprend plein de choses sur nous, les humains, et sur un souci psychologique assez récurrent et que la psy-machin truc classique nomme le complexe d'abandon, de fusion.

C'est le genre de problématique que vous allez retrouver dans tous les types de couple. Que ce soit le couple standard mais aussi le couple qu'un enfant forme avec un de ses parent, ou un enfant avec un des autres membres de la fratrie. Pareil dans le travail, le duo Patron.ne / Secrétaire, les relations avec un animal ... Bon en gros dès qu'un lien affectif se crée. On peut même aller encore plus loin, le lien que nous avons avec nous-même ou du moins avec des moments de notre vie. On verra ça plus bas, peut être.[no_toc]

Le Poisson, la goutte d'eau qui ne se dilue jamais.

Alors que les gens qui sont Poisson ou ayant une 12 ème maison bien "chargée" sont la dissolution même, le signe astrologique du Poisson nous engage à exactement l'inverse. Le Poisson dans son aspect physiologique le plus bête, en gros une poiscaille quelconque, est tout sauf dissous dans l'Océan. Le Poisson a intiment conscience qu'il est une fraction de l'Océan qui l'entoure sans pour autant se prendre ni avoir envie de devenir cet Océan. 

A l'inverse, les humains dont le signe est le Poisson ou dont la maison (la 12) du Poisson est marquée ont le même sentiment profond d'un Tout plus grand qu'eux mais en revanche, vive le mental, ils passent leur vie à vouloir se dissoudre dans ce Tout plus grand. Ca peut prendre la forme de personnes dont le conjoint, le parent, le frère/soeur, l'animal devient le Tout ou un idéal à atteindre. Même plus qu'à atteindre, carrément à Être.

Comme le Poisson ne vit pas hors de l'eau, ou super pas longtemps, le sentiment d'isolement et d'abandon, que nous portons tous plus ou moins, peut amener la personne Poisson à vraiment considérer l'autre, ça marche aussi avec un travail, un sport ..., comme son oxygène. Et sans oxygène on va pas bien loin. 

 

Le Poison, Astro Ludique

Aimer à perdre la raison

Derrière ce besoin de l'autre, je parle bien de besoin, la plupart du temps on va mettre la notion d'amour ... Oui mais voilà, pour nous autres humains, dans la plupart des cas ce que nous nommons amour n'est qu'une toute petite fraction de l'Amour. L'Amour pourrait être une source de Liberté, liberté pour notre Soi d'être, de rayonner, d'exister et donc Liberté pour l'Autre de faire la même chose. 

Si vous attachez quelqu'un, vous devez surveiller qu'il ne s'en aille pas et penser à lui donner à manger, le soigner ... Perso je me sens pas super libre dans ce cas de figure. Ceux qui ont un animal de compagnie me comprendront. Donc rendre dépendant ou être dépendant d'un Autre, quelqu'il soit. J'insiste, que ce soit un humain, un animal, un sport, une pratique, un travail, une substance, c'est exactement pareil ! 

Donc si vous attachez ou êtes attaché à un Autre par ce type de relation, vous n'êtes pas dans l'Amour, vous êtes dans la fusion. Pour revenir au thème du jour, le Poisson, vous êtes la Dorade qui se prend pour l'Océan Atlantique. Ce n'est pas le cas. La dorade est un élément constitutif de l'Océan Atlantique mais elle n'est pas cet Océan, pas plus que toutes les Dorades du monde réunies ne seraient cet Océan. Par contre si toutes les Dorades du monde disparaissaient, l'Océan changerait mais resterait l'Océan.

Le Poisson sait que le Tout est plus fort que lui

De ce fait il ne lutte pas contre l'Océan, la Vie en lui et autour de lui, comme nous pourrions le faire en refusant une séparation / rencontre. Ou encore en refusant / acceptant une situation quelle qu'elle soit.

Le Poisson, et c'est là je crois le trésor qu'il a à nous apprendre, suit le courant, préserve ses forces, a conscience de ses préférences mais ne se limite pas et ne refuse pas les changements que l'Océan / Vie lui propose. Que ça lui plaise ou lui déplaise, peu importe. Il suit le courant et va là où il doit aller. 

Un exemple pratique et super concret. Les eaux se réchauffant, on voit dans les eaux de pêche du Pays Basque ou en Méditerranée apparaître des poissons jusqu'alors réservés aux eaux plus chaudes. Inversement les populations de maquereaux, elles, migrent vers le nord et sont quasiment inexistantes en Méditerranée (bon y a d'autres raisons aussi).

Le Poisson, après les 11 autres maisons / signes sait qu'il n'est pas plus fort que la Vie / Océan.

Il fait contre mauvaise fortune bon coeur, comme on dit. Il s'économise en ne gaspillant pas son énergie dans des combats perdus d'avance pour la préserver et aller là où il doit aller. 

Alors bien sûr le Je à l'intérieur de nous hurle : Mais je dois aller / être où / quoi ? 

Ha ben ça loulou, je ne peux pas te le dire, tout comme le Saumon parti des eaux de la Loire et voguant vers l'Alaska n'a pas la moindre idée de ce à quoi ça va ressembler. Par contre il écoute sa voie intérieure, sans discuter, et suit son chemin. Où il doit aller, qui il doit être ... Il le saura toujours assez tôt.

 

La Présence

Bon je vous parlais de ne pas vous dissoudre dans ... J'explicite un peu plus dans la vidéo et je parle notamment d'un outil super simple donc super pas facile que je vais nommer la Présence. Je ne vais pas rentrer dans les détails, ca prendrait trop de temps, mais pour faire très très simple la Présence est un sentiment. En tant que tel il est donc difficilement explicitable. 

C'est une forme d'attention légère et très dense à soi même, à nos sensations internes, mais aussi aux sensations externes. Ces sensations peuvent être à la fois physiques, tensions, détentes, raideurs, décalages ..; mais aussi mentales, petite chanson qui trotte dans la tête, pensée répétitive, sympa ou pas. Dans tous les cas la Présence n'est pas un jugement, c'est juste une attention à ...

Un peu comme si vous observiez un enfant vivre dans un grand champ. Rarement vous vous dites "quel con ce lardon, si j'étais à sa place ..." Bon si, vous pouvez vous le dire, en tout cas moi des fois je me le dis, c'est vrai qu'y a des gamins ... pas facile pour les parents. Trêve de connerie. Même si vous vous le dites, il n'y a pas d'importance derrière. Même si vous savez comment courir et que votre gamine de 18 mois galère, vous ne lui en voulez pas pour autant. Bon ben avec vous c'est exactement pareil ! 

 

Alors il y a la Présence à soi mais il y a aussi la Présence aux autres et SURTOUT aux éléments extérieurs. La Présence permet la distance. Elle permet de capter un changement de température quand Monsieur WK rentre dans la pièce ou quand il en sort. Elle permet de capter tous les flux et reflux de l'énergie comme le Poisson capte les courants marins. 

Vous voyez, je ne m'étais pas trop éloigné ! Le Poisson, la douzième maison, en nous apprenant le détachement, à faire corps sans nous confondre avec, nous permet de capter toutes ces subtilités dans l'énergie ambiante, en nous même et autour de nous même. 

Alors là je vois tous les potes intello ou ceux avec un mercure et une vierge trépidante hurler "JE COMPRENDS PAS !" Je prends donc la voix du Doc (Antoine De Caunes)  de NPA "c'est normal !" (ton corps change ...). C'est normal de ne pas comprendre puisque c'est une sensation. Petite allégorie, essayer de comprendre le Poisson ou la Présence c'est un peu comme essayer de comprendre un morceau de Keith Jarret à partir des lois de la propagation des ondes et de la technique de base du solfège. C'est perdu d'avance.

 

L'intention inflexible

Cette fameuse Présence qui permet au Poisson de s'inclure sans se confondre, de Plonger sans pour autant se Mouiller, demande au préalable une seule chose mais qui est réellement essentielle : Une Intention Inflexible ! 

Là est la vraie leçon du Poisson. J'en parle plus avant dans la vidéo mais en gros le Poisson, en se servant du Tarot c'est le Bateleur, la carte 1, le Bélier, devenu la carte 12, le Pendu ou mieux encore la 22 ème lame, le Mat.

Dans tous les cas le Poisson a abandonné toute importance donnée à ses désirs égotiques. Le Pendu est suspendu la tête en bas et accepte d'être à la merci des Vagues / Courant de l'Océan / Vie. Le Mat quant à lui est encore au delà puisqu'il sort carrément de la représentation. C'est un peu comme un poisson volant ...

L'Intention inflexible, et je n'en dirais pas plus, prend sa source là. Dans cet abandon à la Vie / Océan en nous et autour de nous. Il arrive un jour, peut-être là en ce moment pour vous, où un choix doit être fait. Suivre "la voix" des gens ou suivre "la Voie" de l'Océan / Vie. Une fois ce choix fait, le Poisson ne fait plus qu'un avec cet Océan, il ne lutte plus et suit simplement les courants qui se dessinent devant, autour et en lui. C'est ça l'Intention inflexible, rien de méchant, rien de dur, rien de violent, juste suivre le rythme, tenir la ligne, garder le cap qui est juste, qui a du coeur pour nous. Peu importe ce qui est dit ou pensé par "les autres". Je suis Soi. 

La dissolution, le désir de Fusion ne peuvent à ce moment là même plus être conceptualisables. Vous êtes Ici, Poisson et pourtant Ici, Océan de Vie.

Bon mois de Mars à vous, on se retrouve pour le Bélier, après l'Omega, l'Alpha ...


A propos de Renaud

Naturopathe, Psychothérapeute et Pratiquant de différentes techniques énergétiques depuis plus de 20 ans. J'anime des conférences / rencontres en essayant d'amener chaque fois un autre regard, une autre manière d'être et de vivre le monde qui nous entoure. Loin du Mysticisme et du Rationalisme il existe une troisième voie, celle du sourire et de l harmonie. Un Pragmatisme abstrait pour aimer notre propre paradoxe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *