7zike banlieue

J’suis amoureuse de Panam’ – 7zike de banlieue 1


Cette semaine on se la coule douce, enfin non mais si un peu quand même. C'est la miss Pallilogie qui s'occupe de la sélection musicale. "Palli", ouais on est pote alors je la raccourci, déjà qu'elle est pas ben grande... Allez j'arrête de la chambrer. Pallie, donc, c'est la banlieusarde parisienne encore plus décomplexée que la droite de Sarko et Wauquiez réunie... Bon ben je te chambre encore un peu, le bon vin comme on dit faut le servir à température... Donc bordel de nouille à merde La Pallie c'est du 100% banlieusarde parigote, elle a un accent à couper au couteau, elle fume le clope et en plus d'être une belle plume elle a une culture musicale très sympa... et en plus elle cite Kropotkine & Proudhon alors ben voilà.

7zike "Vive la banlieue !" 

 

Comme tu le sais, je suis banlieusarde... j'insiste souvent sur ce point quand on me qualifie de parisienne, même si j'ai toujours vécu dans la proche banlieue, je ne suis pas parisienne... Quelle est la différence ? Elle est minime... En gros, c'est tous les inconvénients de Paris (météo capricieuse, pollution, habitants speedés H24, bruit, agressivité) MAIS les avantages en moins !

Les transports en banlieue parisienne pourraient être drôles, s'ils n'étaient pas si tristes. Un bus est tellement pourri qu'il devrait être mis à la réforme ? Allez zou ! On le balance sur une ligne de banlieue, il durera bien 10 ans de plus ! Et le reste à l'avenant... MAIS, comme on est des privilégiés, on paie nos titres de transport plus chers que les parisiens (faut pas déconner tout de même) en plus ça tombe bien, avec la nouvelle maire de Paris qui est allergique au "pueblicito", comme elle ne veut pas de voitures de pauvres et que les pauvres vivent en banlieue... ben, les pauvres qui veulent aller à Paris seront obligés de prendre les transports en commun... c'est-t-y pas du beau racket, ça ?

Voici pour le côté misérabiliste de la banlieue, malgré tout, moi, ma banlieue, je l'aime, je m'y sens bien... Je la critique comme on critique le tonton un peu beauf, beaucoup alcoolo dont on a honte, qu'on méprise parfois, mais qu'on défend avec ardeur quand quelqu'un étranger à la famille ose le critiquer... tu vois le truc ?

SUNDAY, A marée haute - Pierre Vassilu

Pour commencer ma playlist, donc pour le Dimanche, "À marée haute" une chanson de Pierre Vassiliu. Vous savez l'homme à la moustache frétillante qui chantait "Qui c'est celui là, il a une drôle de tronche ce mec là... (1974).

Je l'ai découverte toute gamine sur un petit 33T, j'aimais beaucoup les chansons rigolotes, et il y en avait deux qui n'étaient pas rigolotes du tout... une qui parlait d'un soldat (pendant la guerre d'Algérie) qui demandait une permission de huit jours pour embrasser son amour (elle me faisait chialer) et une autre sur la banlieue (coup de bol, elle est présente sur YouTube, mais l'illustration graphique est à chier).

Il y parle de la Marne, moi j'y voyais la Bièvre (rivière qui eut passé par Arcueil, ma ville, qui était déjà recouverte à l'époque) et les mots qu'il employaient sonnaient juste... sans doute le plus beau résumé de mon univers.

Lundi

Les Bas quartiers de nos villes - Les Têtes Raides

Mardi

Le Tango de Massy Palaiseau - Renaud Séchan

Danser maintenant !

Histoire de se remuer le popotin, pour le Lundi, une chanson des Têtes Raides "Bas Quartiers". Alors, celle-ci, je l'ai découverte avec les Voleurs de Poules (le groupe de Sanseverino avant qu'il ne fasse une carrière solo), mais j'aime aussi beaucoup la version originale, qui m'inspire plein d'images... et on peut danser gentiment dessus... parce qu'on peut être gentil.le ET rugueux.se en même temps !

Pour le mardi, une chanson pour les petits nenfants... et les vieux, très vieux nenfants, un tango... "Le tango de Massy-Palaiseau" de Renaud (pas toi, mais Renaud Séchan, le chanteur qui était anar quand il picolait et qui appelle à voter Fillon, puis Macron depuis qu'il est abstinent, comme quoi... faut jamais renoncer à la picole), déjà parce que Massy-Palaiseau est sur la ligne de RER qui me ramène sur ma banlieue, et puis surtout parce que cette chanson est émaillée de quelques calembours bien pourris qui illuminent mon esprit taquin.

Note du metteur en page : Pour tous les gamins du sud comme moi, Massy Palaiseau c'est le vrai nom d'une ville la haut loin dans le ch'nord.  Je sait pas vous mais moi enfant je croyais que c'était un jeu de mot de mon chanteur homonyme. Et oui on dirait un jeu de mot mais non non ils ont vraiment appelés un bledos comme ça. Et ouais ils ont des goûts bizarre la haut. C'est quand même hachement plus jolie Roquefort la Bédoule non ?

Mercredi

Banlieue 13 - Tao Fights

Jeudi

Le 20 éme jour d'Insurrection - Pigalle

Et oui Youtube ce n’est pas tout

Pour le Mercredi (et voilà le premier hic de ma playlist) une chanson des Raymorah "Chant de l'ennui", cette chanson me fait dresser les poils, j'aurais pu en écrire chaque mot, et il y a cette image du mec (ou de la fille, parce que quand je l'écoute, je la chante, donc c'est une fille qui raconte) "perdu.e au fond d'la toile, assis.e comme un cartable, c'est triste à l'infini" et c'est vraiment comme ça que je me vois quand je n'ai pas le moral...

Le Jeudi, une autre chanson que je n'ai pas trouvée sur YouTube, c'est un morceau des Voleurs de Poules "La banlieue" (vachement raccord avec la thématique, n'est-il pas ?), Sanseverino y parle super bien de la vie des banlieusards qui pourraient être plus rebelles, s'ils n'avaient pas la trouille des conséquences... je l'aime beaucoup, vraiment beaucoup...

Note du con qui met en page : et voilà c'est le drame, en fait non pas du tout perso je suis toujours heureux de savoir que Youtube, deezer et con-sort ne possède pas toute la musique qui a été faite. J'aime me dire que les vieux cons comme moi qui ont gardé les vinyls et les K7 de l'époque pourront à loisir faire découvrir aux nouveaux venus des trucs qui existent quasi plus que chez eux. A ce titre j ai un ep des patates rats qu'il faudra que je vous mette en image. Du Ska punk, un pur délice !

Donc à défaut et je pense qu'elle opinera du chef j'ai opté pour le combat de la superbe TAO dans le film, que perso j'aime beaucoup Banlieue 13 et les cultissimes Pigalle Paris 2034. Alors pour résumer la vie dans toutes les banlieues je vais citer MC Jean Gab'1 de Banlieue 13 "Ici  c'est pas Monaco c'est Baghdad !"

…Dredi

Banlieue Boogie blues - Higelin

…medi

Super ce matin j'ai rencontré dieu - Les Garçons bouchers

Dieu vie en Banlieue

Le samedi, en banlieue, quand t'as fait les achats au supermercado, que t'as râlé parce que t'en avais marre d'attendre aux caisses, entre la musique de merde qui te vrille les tympans, les annonces publicitaires qui te font perdre 10 000 neurones à chaque mot, les gosses qui braillent parce qu'ils veulent ceci ou cela et que tu maudis leurs parents de ne pas les avoir confiés à une voisine ou une mamie le temps de faire leurs putains de courses, quand rentré.e chez toi, tu n'as qu'une envie, te détendre, tu peux écouter "Banlieue boogie blues" de Jacques Higelin (surtout cette version avec Paul Personne).

Le dimanche, même en banlieue, on peut s'écrier comme les Garçons Bouchers "Super, ce matin j'ai rencontré Dieu !"

Voilà, à cause des deux morceaux non youtubés, je ne sais pas si tu pourras faire quelque chose de ce mail, mais en tout cas, voici une sélection pour toi et Charlie, en espérant qu'elle vous ait plu. Kissoux lézamis (des kissoux c'est comme des kissex, sauf que c'est plus "amical" et surtout bien plus doux !)
L'infemme Palli !

Post Mortem

Et ben voilà cette semaine j'ai fait vacance ! C'est cool ! et puis à titre perso ca m'a permis de redécouvrir un vieux morceaux d'Higelin un peu oublié et de me refaire les 2 albums de Pierre Vaissiliu et des Raoul Petite que j'ai au fond de mes disques durs.

Alors la Banlieue c'est pas rose, la banlieue c'est morose ... Pas si sur ! C'est aussi des coins qui regorgent de vie, de l'audace de ceux qui ont pas d'autre choix que ce bouger le fion pour pas crever. Alors ouais y a des problèmes mais il ne tient qu'à nous de changer ça. Alors on rentre les mouchoirs, on réconforte germaine et on se remonte les manches. N’attendons pas que la Ville viennent à notre secours, elle ne le fera qu'en cas d'émeute ! Par contre avec des bouts de ficelles et pas mal de bonne volonté on peut changer beaucoup de choses ... sauf les fourgons de la RATP

Bonne semaine à tous et comme dirait mon boulanger neurasthénique et hirsute quand on lui demande comment va : "de mieux en mieux" ... Je vous laisse réfléchir à l'ampleur de son découragement avec cette simple phrase. 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “J’suis amoureuse de Panam’ – 7zike de banlieue

  • Pallilogie Auteur de l’article

    Ouah ! Elle est super cette playlist ! La meuf qui l’a proposée a vraiment super bon goût ! Ouah ! Et pis j’aime bien sa vision de la banlieue et sa façon tendre et rugueuse d’en parler !
    Non, je déconne, ça fait super drôle de me voir sur ce blog ! Et je suis bien contente que ça vous ait plu. Quand tu auras besoin de vacances, fais-moi signe, tu me connais assez pour deviner le nombre de playlists et d’idées pour les présenter, je peux avoir dans ma tête !