interface energetique

Interfaces énergétiques au delà des l’illusion 6


Comment aborder ce sujet, voilà mon premier souci. Alors commençons par la base, comprendre de quoi il en retourne de ses fameuses interfaces énergétiques, le lien entre Je et Nous. plus que tout des outils pour aller au delà des illusions de réalité.

Qu’est ce que sont les interfaces énergétiques :

Une interface est un support, elle peut être un objet, une personne, une enzyme, un clavier d’ordi, peu importe. Le rôle de l’interface est de faire communiquer deux objets ensemble qu’ils soient identiques ou non.

à ce sujet d’ailleurs rien ne peut être totalement identique même pas une pièce de moteur de voiture, le lieu, la minute de fabrication et d’autres facteurs font que seulement le similaire est possible et non l’identique.

Exemple pratique pour illustrer la notions d’interfaces énergétiques : le clavier que Je tapote et l’écran que Je regarde sont les interfaces me permettant de communiquer avec mon ordinateur. Cet ordinateur étant un assemblage plus ou moins complexe d’éléments me servant eux même d’interface avec le réseau internet mondial, lui même interface avec d’autres réseaux plus ou moins limpides:) Je dans tout ça étant le raccourci d’un assemblage franchement complexe d’éléments.

Je tapote sur le clavier – Je vois ma pensée apparaître sur l’écran – Je appuie sur publier > réseau www. > Vous voyez apparaître la représentation de ma pensée, sentiment , émotion sur Votre écran et Vous répondez votre pensée, sentiment, émotion, vide … en tapotant sur Votre clavier. Bon ben si vous avez compris ça vous avez tout compris aux interfaces, énergétiques ou pas.

Une interface est un outil externe. Cet outil permet de communiquer depuis une intériorité (Je) vers une autre intériorité (Vous, un autre Je).

A aucun moment vous ne croyez que c’est Votre ordi qui affiche ça tout seul ou que Larune est dans votre ordi. Pas plus que je ne crois que les commentaires sont issus de l’ordi ni que la conscience des humains est enfermée dans mon ordi ! Ben dans la vie c’est pareil.

Interface ok mais pourquoi interfaces énergétiques ?

Rappelez vous ceci : Interface = support pour véhiculer une information. Que cet échange soit celui de matière, d’information ou autres c’est toujours juste de l’énergie … Quelques exemples plus concrets permettant de rendre ce concept plus proche de nous :

  • Une croix aussi belle soit-elle n’est pas le Christ – dsl de la mauvaise nouvelle

  • Un livre aussi inspiré et aussi inspirant soit-il n’est pas la parole de Dieu 🙁 je sais c’est décevant

  • Un médecin aussi brillant soit-il n’est pas Dieu non plus – même si des fois il en est persuadé

  • Un compagnon ou une compagne aussi douce aussi généreuse aussi tout ce que vous voulez soit-il n’est pas l’Amour

  • Un enfant même Indigo, diamant ou autre, qu’il soit de l’âge du verseau, ascendant tartine de nutella ou que sais-je n’est pas la 7eme merveille du monde.

Dans chacun de ces exemples, la croix, le médecin, l’amoureux etc. sont l’incarnation de notre énergie, de notre choix de perception, que nous plaquons sur un support vivant ou non.

Le support, croix, livre, gourou, médecin, enfant, chien… est l’interface sur laquelle nous focalisons notre énergie pour la transmettre aux autres (la croix évangéliste) et / ou à soi même. L’amoureux nous renvoyant l’image de notre propre amour, le médecin nous renvoyant la confiance que nous avons dans la médecine …

L’importance des interfaces énergétiques au quotidien :

Ce qui fait que nous croyons que l’extérieur, l’autre, l’interface quelle qu’elle soit est : Dieu, Amour, Bourreau, Victime, Haine, Joie … c’est l’importance et l’énergie que nous mettons dans cet objet, ce médecin, cette croix, ce livre, cet enfant, cet amour. En somme nous choisissons de faire de l’autre (vivant ou non) ce que nous avons envie qu’il soit.

Je ne nie pas l’existence de l’autre dans ces propos juste je précise une notion que nous oublions l’autre existe – vivant ou pas – en tant qu’individu, forme, libre par contre la personne ou l’objet avec lequel nous interagissons est dépendant de notre choix de perception, de l’investissement énergétique que nous faisons.

à 10h vous discutez avec votre meilleur ami, vous l’aimez, vous lui donneriez la charge de vos enfants sans aucun soucis. A 10h10 vous apprenez qu’il couche avec votre femme … je suis pas sur qu’à 10h11 ce soit encore votre meilleur ami et que vous lui confiez autre chose que votre poing dans la figure 🙂 Pourtant l’homme de 10h et celui de 10h11 est quasiment le même par contre votre perception de lui à bien changé et donc il a changé 
Un autre exemple plus général un Bourreau n’existe que parce qu’il est reconnu comme bourreau. Il est reconnu comme bourreau par des gens qui placent hors d’eux même leurs énergies personnelles vibrant à la fréquence de l’état de Bourreau (ou de victimes).
Il en va exactement de même pour l’état d’Amoureux, de Maître, de gendarme ou de basset artésien:)

Un Grand Maître tout seul en haut d’une montagne est juste un être humain en haut d’une montagne, c’est le visiteur qui l’observant lui attribue la valeur de Maître, fou, psychopathe, yogi ou personnage incompréhensible.

Pareil pour un objet, un ordinateur est un ordinateur parce que nous lui donnons cette valeur, pour un pygmée d’Amazonie c’est peut être dieu, ou juste un truc bizarre froid qui sert à aplatir les feuilles de coca qu’il a cueilli. Tout comme une svatiska est le symbole du mouvement infini générant la vie pour un hindou alors que pour un nostalgique du 3ème Reich c’est tout autre chose.

La charge énergétique que nous transférons donc de notre intériorité sur une interface externe (vivante ou non) est la racine de l’attachement, de l’importance, que nous lui portons.

Transfert d’énergie & interface

Sans le transfert énergétique avec cette interface, le support de notre intention, l’interface n’a pas d’importance. Elle n’est attachée à nous même que par le lien énergétique que nous avons nous même mis en place de manière plus ou moins consciente. Ce lien existe dans la part la plus intime de nous même car nous « donnons » ni plus ni moins une partie de nous même.

Si nous avons conscience de ce lien que nous mettons en place il n’y a plus de confusion possible entre la source de l’énergie, de l’information, et sa représentation, son interface.

Jean n’est pas l’ Amour de votre vie – Jean vous permet de vous donner à vous même l’Amour pour votre vie – vous l’aimez sûrement mais il n’est en aucun cas l’incarnation de l’Amour. Si tel est le cas c’est que vous l’avez chargé de cette intention d’incarner l’Amour dans votre vie et vous êtes en mesure de faire ce transfert parce que vous avez de l’Amour en vous. Sans cette vibration à l’intérieur de vous, vous ne pourriez pas la ressentir, vous ne pourriez pas aimer tout court. Et puis songez au poids et à la responsabilité que cette projection lui fait porter…

Je sais c’est super moins romantique, mais la liberté vaut bien le sacrifice de quelques sentiments du XIXème siècle aussi plaisants soient-ils. Il en va de même entre nous et un objet support de nos croyances.

Si nous prenons conscience de cette décharge – au sens propre – énergétique que nous créons, le lien d’attachement n’existe pas et l’objet, l’interface, n’a comme importance que celle qui nous arrange. Une fois l’interaction avec cette interface arrivée à terme, le lien s’évanouit, chacun reprend finalement ses charges énergétiques.

Une pierre aussi belle soit-elle ne vous soigne pas, elle est un compagnon qui par ces vibrations internes PROPOSE à vos vibrations internes personnelles de changer, de se mettre en mouvement. Comme un ami(e) ne peut pas aller travailler à votre place, il ne peut que vous encourager voire vous mettre un coup de pied aux fesses mais au final c’est quand même vous qui y allez.

Certes la pierre, le produit homéo, l’antibio, ont des propriétés physiques (notion à approfondir un jour) mais c’est encore vous et vous seul qui l’accueillez et vous mettez à l’unisson d’elle, sinon un seul produit suffirait à soigner toutes les personnes atteintes d’un même symptôme. Encore plus, tous les patients souffrant d’un même type de cancer seraient systématiquement soignés et guéris hors malheureusement c’est loin d’être le cas.

Pour que cet aspect fonctionnel et purement fonctionnel soit valable il faudrait que nous soyons uniquement des machines ou des interfaces simples et dénuées de ce qu’on va appeler la Volonté.

Vous pouvez étendre ce principe pour le contact avec des entités de la nature, des entités des plans extérieurs… Encore une fois l’autre objet ou être vivant existe mais ce avec quoi vous échangez lui n’est qu’une interface entre lui et vous, un reflet de votre propre intention.

Alors est-ce que je parle à Dieu ?

Ca c’est une bonne question, n’est-il pas ? La notion d’interfaces énergétiques permet de comprendre – et d’accepter si on en a envie – que oui mais non. Nous nous adressons à une interface que nous choisissons comme représentation de Dieu, ou de la Terre, ou de la Déesse ou ce que vous voulez pour interagir avec elle. C’est Don Camillo dans son Eglise finalement.

La vibration en lui la plus proche de celle du divin lui parle en utilisant l’interface de la croix comme moyen. En fait il se parle à lui même ou plus exactement il parle à la part énergétique en lui qui est elle en relation avec la part humaine du Divin.

Le moment dans les Don Camillo – je suis un grand fan – où il n’entend plus Dieu lui parler, c’est le moment où il est tellement sorti de son axe que cette voix n’est même plus audible, en perdant sa Foi il ne peut plus entrer en résonance avec l’interface, avec la partie en lui même qui vibre à la fréquence du divin.

Dieu n’est plus audible car nous ne pouvons plus construire le pont (si c’est conscient) ou le lien (version inconsciente) entre l’interface, l’extérieur et nous même.

L’interface est un outil externe permettant de communiquer depuis une intériorité (Je) vers une autre intériorité (Vous).

Alors voilà l’article semble peut-être un peu âpre, un peu ardu, pour mes comparses qui les lisent avant que je les publies il a suscité pas mal de remous et de discussions mais au final il nous donne la possibilité de redevenir les maîtres de nos propres vies en réduisant au maximum les décharges énergétiques et les attachements qui en découlent.

Accepter le fait que depuis nos premiers échanges nous rentrons juste en résonance avec des aspects déjà présent en nous même peut sembler terrifiants voire imbéciles, cette notions d’interfaces énergétiques n’enlève pas l’autre, ne nie pas la présence de l’extérieur mais par contre éclaire d’un nouveau jour la puissance de notre intériorité.

Nous croyons que la réalité se limite au connu mais que faisons nous de l’inconnu ? Au delà de notre champ de perception – conscient ou inconscient – existe l’inconnaissable, l’autre mais ça c’est une autre histoire …inconnaissable justement  🙂


A propos de Renaud

Naturopathe, Psychothérapeute et Pratiquant de différentes techniques énergétiques depuis plus de 20 ans. J'anime des conférences / rencontres en essayant d'amener chaque fois un autre regard, une autre manière d'être et de vivre le monde qui nous entoure. Loin du Mysticisme et du Rationalisme il existe une troisième voie, celle du sourire et de l harmonie. Un Pragmatisme abstrait pour aimer notre propre paradoxe.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Interfaces énergétiques au delà des l’illusion

  • Jul

    Salut, j’adore ton article et malgrès encore quelques interrogations qui persistent, beaucoup de réponses aux nombreuses questions que je me pose s’en trouvent clarifiées!!! Merci beaucoup, ça pourrait être un super sujet de discussion dans les rencontres sur Vsee!? 🙂
    Julien.

  • Larune

    Pourquoi pas 🙂 en tout cas merci du retour j’avais sincérement un peu peur qu’il ne soit pas clair
    je vais le proposer de ce pas
    Après c’est quoi tes questionnement restant ? je peux peut être y repondre là ou en rendez vous skype ?

    • Jul

      Je te réponds un peu tard mais je suis en train de sortir d’une période un peu chaude!! lol
      Ce serais volontiers qu’on puisse échanger sur ce thème par exemple. Je ne suis pas inscrit sur skype, mais je peu essayer, sinon sur Vsee c’est comme tu veux.

  • Anonyme

    Coucou, moi aussi j’aime beaucoup…surtout la façon très imagée que tu as de t’exprimer (d’ailleurs je viens de me rendre compte que je dois être ascendant tartine de Nutella, si si je t’assure). Sinon effectivement je pense qu’on intègre pas tout à la première lecture, mais si on y revient, ben en fait c’est assez évident (pas pour autant facile) parce qu’expliqué simplement.
    Caro

  • Larune

    lol allez je m envoie des fleurs “ce qui ce conçoit bien s’énonce clairement” ben justement sur ce post j’avais un peu peur de pas être clair voilà qui me rassure 🙂
    Ceci étant en général notre cerveau complique tout en plongeant dans les détails alors que très souvent si on prend de la distance – parfois c rude j’en conviens – les choses dans leur essence sont souvent très très simple donc pourquoi prendre des exemples sortis de je ne sais ou, super complexe pour au final faire passer quelques chose de simple et essentiel en quelque chose de compliqué qui serait uniquement pour une élite … pas joli joli ça 😀