Une simple lettre de l'alphabet !


Mots-clés : 

Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  delia delphin, il y a 10 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #5666 Répondre

    Sidonie
    Modérateur

      Ce matin, en prenant mon p’tit dèj, j’ai vu quelque chose qui peut parler à d’autres que moi, une chose toute simple qui est la première lettre de notre prénom, c’est tout con, mais ça peut créer une ouverture !
      Mon prénom, Sidonie, commence par un S et la première chose que j’ai entendu dans ce S c’est « Est-ce ? », une interrogation, et je me suis dit que cette première lettre est ce que nos parents, notre famille, ont recherché au travers de nous.
      Ma sœur aînée a un prénom qui commence par C et là ça m’a dit « C’est ! », une interrogation pour moi, une affirmation pour ma sœur ! Et ça m’a vraiment parlé, je me suis construite autour d’interrogations qui m’ont au démarrage conduite à douter de tout, à tout remettre en question, à n’avoir aucune certitude, à me sentir comme une feuille à la merci du vent !
      Mais cela m’a aussi aidé à chercher, à ne pas voir l’immuabilité des choses, à m’autoriser à rêver, à voir la magie dans ce monde, à déformer ma structure pour y voir la fluidité de ce S. Et j’aurais tant aimé avoir accès à plus d’affirmation, à moins de doute…mais ce n’était pas pour moi c’était la structure mise en place pour ma sœur ! C’est ballot d’avoir un ‘opposé’ face à soi mais je pense que c’est souvent le cas dans une fratrie !
      Cette première lettre peut à la fois nous enfermer et nous libérer, ça peut être un carcan ou une structure dans laquelle cheminer vers « nous-m’aime », à nous de choisir !!!
      Pour la première lettre de votre prénom, écoutez le langage des oiseaux, l’image qui vous vient, l’expression qui se cache dans la prononciation, etc….
      Pour certaines lettre, la prononciation anglaise peut aider, par exemple I qui n’est pas forcément très parlant en français, en anglais se dit [ai] comme dans « ail » ou « aaaiiiieeeuuuh » quand on a mal :), et ça signifie aussi « Je », en gros on peut jouer avec tout ça et trouver ce qui nous parle à nous !!!
      Et voilou c’est tout et des bisous à tous !!!

    • #5674 Répondre

      Renaud
      Admin bbPress

        Ca me parle grave le travail sur les prénoms est de toute manière plus qu interessant carrement important

        c’est à mon sens à la fois ce qu’on donne aux autres et ce qu on ce donne aussi à soi meme (ou ce qu on s interdit)

        La premiere lettre est excellente R – AIR mais la première syllabe aussi SI ? pour moi RE (refaire, re dire, re; re, re, re) pour Chloe … CLOS … je dis ca je dis rien

        Il y a plein d autre jeux de kabbales phonetiques de liberté de penser et de voir par exemple Delia – DEL >>> Delete … à toi de faire la suite

         

        et puis surtout le sens de notre prénom complet tres tres interessant (voir aussi parfois le sens du prenoms de nos parent ou second prenoms vers lequel penche t on ???)

         

      • #5888 Répondre

        delia delphin
        Modérateur

           

          Merci Sido et Renaud. Intéressant, du coup j’ai creusé…

          Délia:  Delete, ça me parle, bien sûr. Effacer ce qui ne sert plus et continuer, après avoir fait RE- set, renaud :).

          Délia ça me fait aussi penser à délier, parce que je délie souvent. Je rencontre souvent les gens à des moments charnières. J’ai la sensation d’incarner le changement, du coup, procrastiner m’a fait beaucoup de tord.

           

          Mon Pèr

          Mon père s’appelait Dary. “Dare” en anglais c’est “Oser“.

          Mon nom de famille: Delphin… Delphes, Dauphin. L’oracle de Delphes, parce que j’ai toujours eu la capacité à pré-sentir. Par les rêves ou les ressentis. Et puis le Dauphin, un mammifère (ou fils du roi d’ailleurs) qui me ressemble quand je m’ouvre, quand je me délie, détend: joueuse, joviale, sociable, légère. Et trèèèèèèèèès intelligente!!! :). Le dauphin c’est aussi l’expérience de la mort, il me semble.

          Un petit souvenir de Londres: je faisais du catering dans une Grande Banque Canadienne privée, et je me retrouvais dans un salle de réception où je faisais la mise en place pour des grands patrons de banques. Puis je retourne à l’office où je rencontre un employé qui me dis que je vais servir des “Big Fish” (gros poissons) et que lui n’était qu’une sardine à côté d’eux. Et je lui ai dit que ça tombait bien puisque j’étais un Dauphin.  Et il m’a dit alors que je pouvais nager dans les mêmes eaux. Là je me suis dis que c’était cool de me dire que j’étais un Dauphin capable de nager/dealer avec les requins :).

           

          Ma mère 

          Faouzia/ Fouzia “fou” parce qu’elle est folle! :), signifie illustre, prédisposé au succès, en arabe. Ce qu’elle n’a pas su embrasser l’a surement rendue aigrie. Dans fou il y aussi fougue, parce qu’elle est folle, fougueuse et guerrière comme je peux l’être. J’ai encore un peu de mal avec ma mère, en ce moment. Mais je reconnais qu’elle m’a transmis, montré une grande force. C’est une guerrière sauvage. Malheureusement pour elle, cette grande force a été/est à la hauteur de ses peurs.

          Délia c’est aussi les dés, comme disait Mathilde, qui impliquent le Jeu (Je). On retrouve la légèreté du Dauphin.

           

          Moi

          En gros, tous ces indices me donne pas mal d’infos, n’est-ce pas. Un grand aspect ludique, léger, fun, fou, le changement, oser, courage, faire, l’intuition. Ma mère m’invitais à rester dans les peurs, et mon père à oser sauter dans le vide.

          Entre ces deux positions, je restais au milieu, tantôt à me cacher, tantôt à sauter ou pire… à sauter en me cachant! (je déconseille!!). Après une telle expérience schizophrène, je tends à me réaligner; et de ma mère je garde la fougue et la rage d’avancer. Merci Maman. De mon Père je garde la force d’oser, en jouant. Prendre des risques. Vivre. Merci Papa.

          Wild Délia xx

           

        Répondre à : Une simple lettre de l'alphabet !
        Vos informations: