Etre complètement honnête ou pas ?


Mots-clés : , ,

Ce sujet a 7 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Lo La, il y a 5 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #6115 Répondre

    Lola

      ETRE COMPLETEMENT HONNETE OU PAS ?

       

      Alors Alors jolie question… J’ai fait partie de ces gens qui disaient qu’être toujours honnête, toujours dire la vérité c’était ce qu’il y avait de « bien » à faire. Et oui, le bien, c’est Bieeeeeeeeeen et le mal, c’est maaaaaaaaaaal. Et en même temps, si justement je dois être honnête, et ben, je suis une super bonne menteuse, feinteuse, esquiveuse, avec moi et avec les autres !

      Alors l’important c’est quoi ? C’est d’être toujours honnête avec les autres ? Avec soi ? Déjà c’est possible ?

      Sur le chemin qui m’a mené jusqu’à ce mercredi 8 février 2017 où j’écris ce texte, j’ai appris que mentir m’avait permis de sortir de situations difficiles ou d’éviter de me mettre dans certaines qui ne me concernaient pas. Esquiver, feinter, ne pas dire TOUTE la vérité, et oui ça m’a aidé. Et aussi, ça m’a aidé à fuir, à ne pas me mettre face à des problèmes ou à moi-même, bref c’est à double tranchantJ. Jusque là je penses qu’on est tous d’accord.

      L’autre question, le grand dilemme abordé par de grands philosophes et écrivains : est ce que toutes les vérités sont bonnes à dire ? C’est un peu l’histoire des 3 passoires de Socrate (oui oui j’ai fait des recherches sur le net). Avant de dire quelques choses, se poser ces 3 questions : Est ce que ce qu’on a à dire est vrai et que cela est vérifié ? Est ce que ce qu’on a à dire est positif ? Est ce que cette information a une utilité ?

      Et une autre question pour le plaisir, la vérité n’est elle pas un choix de nos perceptions ?

      Ha non, encore une dernière, parce qu’en relisant, elle me saute aux yeux ! Vérité et honnêteté, c’est pareil ?

      Pleins de jolies questions auxquelles je n’ai pas les réponses… Juste mon expérience, mes observations, mes propres questionnements. Donc WARNING, ce texte n’a pas pour but de donner de réponses, mais plutôt de réduire les questions… Lesquelles comptent vraiment ? Et encore j’ai été mignonne, j’en ai beaucoup plus dans ma petite caboche, mais au final, là n’est pas le but. Car ce que je commence à intégrer, c’est que c’est toujours simple et on me dit souvent que je m’exprime de façon trop compliquée. Ca va être l’exercice aujourd’hui, simplifier, clarifier.

      Donc pour faire simple, je me questionne là dessus en ce moment, car je suis prof de yoga et je me demandes à quel niveau d’honnêteté je dois échanger avec les personnes qui viennent à mon cours, mais aussi avec le monde du yoga en général et enfin pour ma communication sur les réseaux sociaux…
      Exemple du moment : J’ai dit à mes élèves que j’allais leur faire des vidéos pour pratiquer en dehors des cours… Mais comment dire, voilà 2 fois que je tourne des vidéos, et en plus de problèmes techniques en tout genre (rien n’arrive au hasard), c’est hyper dure, hyper violent pour moi de me voir en vidéo, ça créé un tsunami à l’intérieur de moi. Je ne lâche pas mais en même temps pour l’instant je n’arrive pas à finaliser. J’en ai parlé rapidement au dernier cours et j’ai dis que j’allais le faire, que j’allais prendre mon courage à 2 mains ! J’ai passé 5 heures à faire des vidéos aujourd’hui et elles ne verront pas le jour, ça créé un vrai tremblement de terre à l’intérieur de moi. Et là j’hésite à carrément faire un article et une vidéo là dessus… pour passer le cap… rien que de l’écrire j’ai les larmes qui montent… Et en même temps, je ne sais pas jusqu’à quel point je dois partager mes peurs et mes faiblesses avec mes élèves présents et futurs… Est ce que je dois trouver un équilibre entre m’ouvrir et en même temps les rassurer ? Avec des amis, on dit que ça fait parti de l’art de la traque… de ne pas s’abandonner, d’avancer.

      Oups ! Je devais faire simple non ? J’ai déjà raté !

       

      Alors pour simplifier, je me dis que le point départ ce n’est pas forcement d’être toujours honnête avec les autres, mais surtout avec soi. Etre conscient de ce que l’on dit, fait, ressent, vit, être présent. Et que le reste devrait suivre. Car si une vérité est en fait un choix de nos perceptions, ma vérité d’aujourd’hui ne sera pas forcement celle de demain… La seule chose à faire c’est d’être honnête avec soi et de pourquoi on dit ou pas les choses. Et du coup d’être honnête sur le fait de la nécessité de dire les choses ou pas.

       

      Ha ha ha je commence à entrevoir la lumière de la réponse. Dans le cas que je vous ai décris, à moi de voir pourquoi je fais les choses. C’était quoi mon intention de départ déjà ? Ha oui ! Montrer que le yoga c’est pour Tous ! Qu’on soit mal dans sa peau, pas sur de soi, pas sportif, pas spirituel, mal à l’aise en groupe…. Pour toutes les classes sociales, les religions, les âges, les caractères, les handicaps… Pour Tous… Le yoga c’est juste apprendre à être bienveillant avec soi et plus à l’écoute… j’apprends encore et j’apprendrais jusqu’à la fin.

       

      Mais j’avoue que ça se tord dans le ventre d’avouer mes trouilles, d’avouer que bien que je sois plus à l’aise dans le yoga, que je m’autorise même à l’enseigner, je lutte avec cette sensation de ne pas être crédible, tellement moins souple que la majorité des profs, le corps qui porte et montre encore des blessures, des blocages, un corps et un esprit en début d’apprentissage… Et le voir en vidéo, en plus pas parfaite… c’est douloureux, ça ramène à UNE réalité à laquelle je m’efforce de ne pas me laisser allé. Je le ferais, c’était comme acheter des chaussures à talons ^^ je me suis interdite de rentrer chez moi avant d’en avoir acheter… J’ai passé 6 heures en ville, j’ai voulu abandonner, j’ai accepté d’acheter des souliers pas parfaits et voilà c’était fait ! Je vais faire pareil, peut être que la troisième vidéo sera la bonne !

       

      Comment je vais la communiquer, je ne sais pas encore, mais je conclu en rappelant que la chose la plus simple, la plus dure (lol) et la plus utile, c’est d’être honnête avec soi. Le reste c’est à moi de faire le choix 🙂

      • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois et 2 semaines par  Renaud.
    • #6123 Répondre

      Thomas

        # on peut être parfaitement sincère et ne pas être totalement honnête… avec soi même #

        Je crois que l honnêteté est difficile, par ce qu on ne se connais jamAis autant qu on le croit et que nous évoluons.
        Il doit y avoir une part inconsciente qui agit à notre insu et nous trompe.

        Je pense qu il faut être en accord avec soi même, un sentiment d être intégre sincère, se débarrassé de nos conflits intérieurs, sans pressions extérieures. Nous pouvons décider et agir en obéissant à notre seul désir, à nos convictions, à nos valeurs et principes.
        Le respect de soi commence par l acceptation de ce qu on est avec nos qualités et défauts. Être capable de se fixer des limites, respecter ses envies, suivre son chemin… c est un bon début qui permet de respecter les autres et c est la meilleure manière de se faire respecter…

        Écoute ta petite voix intérieure plutôt que tes doutes.

        Il faut que tu communique d une façon simple sans avoir la peur de te faire juger, mais d utiliser le jugement des autres pour te permettre de vivre de façon honnête et être fier de toi¡!!

        De ne plus avoir peur de dire la vérité sans devoir mentir pour bien paraître. Être honnête ne veut pas dire de tout dévoiler aux autres, je pense ¿ mais seulement les infos nécessaires, sans compromettre la compréhension et la prise de décision de l autre….

        Ne regrette jamais d avoir été honnête.

        Thomas

      • #6131 Répondre

        Renaud
        Admin bbPress

          Yop !

          Tout à fait d’accord avec Thomas, Honnêteté et sincérité ce n’est pas du tout la même chose.

          Sur le concept de vérité …

          pour savoir si quelque chose est vraiment vrai il faudrait connaitre TOUS les tenant et aboutissant, donc être omniscient, perso c’est pas mon cas. De là découle la notion de bien relatif et de mal relatif, donc on vire c’est deux notions supers conjoncturelles et on passe à ce qui me semble juste ou injuste en sachant que le juste n’est pas forcément le bien, mais juste un code moral induit par une culture et une epoque.

          Du coup l’idéal, la perfection et le doute s’effrite vu que le Vrai, le Réel n’est qu’un point de vue à l’instant T

          C’est déjà un premier pas vers être honnête, savoir qu’on ne l’est pas et que le Vrai, le Parfait n’est toujours que relatif et en relation avec le point de vue d’un autre.

          Pour ce qui est de la non crédibilité, de la perfection de ta pratique, c’est une chose très commune de croire que c’est la capacités technique qui fait la valeur de l’enseignant. De mémoire, Maupassant n’était pas prof de francais et ma prof de francais de seconde qui m a appris des millions de choses et redonné le gout des mots elle n’a jamais ecris un seul livre

          Dans le Zen on passe une vie non pas à savoir dessiner un cercle parfait mais à Etre un cercle qui sera forcément parfait. J’ai rencontré des thérapeutes et des « maitres » avec un super grand nom ou des diplomes à faire rougir un prix nobel et perso ils ne m’ont rien apporté, j’ai rencontré des poivrots éboueurs qui m’ont appris bien plus parce qu’à ce moment j’avais besoin de eux

          Encore une fois la perfection, la peur, le vrai, le faux, le biiiiien le maaaal sont les vestiges d’une pensée linéaire avec des maitres au dessus de nous et des esclaves en dessous. Peut être est il temps de passer à une vision ronde ou tous les points sont différents et pourtant équidistants de l’axe central

          Changement de structure – le cercle

           

           

        • #6156 Répondre

          Lola

            Merci Thomas et Renaud de vos réponses! J’ai écris ce texte un peu en mode Tsunami lol, rien de grave mais un peu submergée sur le moment..

            Je crois que la quête de la vérité ne m’a jamais vraiment passionnée par contre chercher toujours plus d’honneteté avec moi-même ça me parle plus 🙂 Même si parfois être honnête avec soi-même c’est juste se dire que justement on ne l’est pas et que là, à ce moment précis, on y arrive pas.

            C’est juste que je me méfies de ce côté « coyote » qui est en moi, la feinteuse, la bonne politicienne avec moi-même. Elle a 33 ans d’entrainement et elle est douée la S…..!

            Par rapport à l’exemple cité, j’hésites à carrement faire une vidéo qui explique pourquoi c’est si dure pour moi de faire cette vidéo, de mettre les pieds dans le plats de l’univers du prof de yoga qui a pas du tout confiance en elle, qui flippe, qui a du mal à se regarder, qui a encore du mal à s’aimer du dedans et du dehors, alors qu’en général un prof de yoga « DOIT » incarner l’accord avec soi et avec son corps. Et du coup, j’essaye de savoir pourquoi je veux faire cette vidéo: me faire du bien? vider mon sac? dénoncer un monde du yoga trop parfait? partager une difficulté pour rassurer d’autres? Passer un cap? et bien d’autres…. Et aussi pourquoi j’ai peur de le faire: Moi dire un truc en vidéo? Moi dire mes faiblesses? Ca va plaire à personne, ca va être niais, les gens vont pas aimer, les gens vont pas M’aimer…. personne veut prendre des cours avec un prof de yoga débutant, comment quelqu’un qui a temps de problème avec son image pourrait inspirer d’autres? Et bien d’autres….

            Mais il y a cette toute petite voix à l’interieur de moi qui continue à dire: partage tes faiblesses, partage tout, c’est pour ça que tu as pris ce chemin et acceptes que certains ne t’aimeront pas, te prendront pour une folle, fait ce qu’il y a à faire…

            La petite voix semble être la plus honnête, puisqu’elle ne se rattache pas à des peurs, à des croyances, à des rêves, et qu’elle ne cherche pas un amour conditionnel (cf article www.lapasserelle-2vie.com/amour-conditionnel-partie-1/)… Mais pour rester honnête, j’ai encore la trouille, je ne me sens pas de la mettre en ligne aujourd’hui. Et sur les conseils d’un ami, je vais la tourner, mais je vais d’abord mettre en ligne des vidéos normales de yoga et peut être qu’un jour je mettrais cette vidéo en ligne, si j’en ressens toujours le besoin.

            GROS MERCI pour vos réponses et gros bisous!!!

          • #6174 Répondre

            Renaud
            Admin bbPress

              Le but, je crois c’est pas de partagé ses faiblesses mais plutot de partager notre humanité, faudra bien qu à un moment on comprenne que sans nos failles, point de lumières sans lumières point de vie ou alors en mode robocop …

              perso être lisse ne me plait pas du tout.

              Un diamant c’est jolie, c’est propre, c’est parfait, ca claque aux yeux mais c’est assez nul et à part pour ouvrir des vitres en lousdé et se la peter auprès de beaufs arrivistes je vois pas d autre utilité

              Plutôt que faire une vidéo type « confessions intimes » tu peux aussi prendre de la distance avec toi même et trouve les points structurel commun à la plus part des humains …

              Allez histoire d avoir le theme dans la tête …

            • #6275 Répondre

              Lo La
              Modérateur

                Je viens de voir la réponse Robocop 🙂 et en effet, je crois que la lissitude commence à ne plus du tout me faire rêver, y a encore du chemin, mais moins je suis lisse plus ça glisse! en rime svouplait! Et en effet, j’ai tenté la vidéo confession intime… ben je me suis saoulé moi-même et je l’ai pas fini, mais c’était cool de la faire, ça m’a permis de lâcher l’importance du truc. Je crois que c’était la feinte pour les faire ces vidéos! petits oppossum que je suis ;-).

                Merci!

              • #6276 Répondre

                Lo La
                Modérateur

                  Je viens de voir la réponse Robocop 🙂 et en effet, je crois que la lissitude commence à ne plus du tout me faire rêver, y a encore du chemin, mais moins je suis lisse plus ça glisse! en rime svouplait! Et en effet, j’ai tenté la vidéo confession intime… ben je me suis saoulé moi-même et je l’ai pas fini, mais c’était cool de la faire, ça m’a permis de lâcher l’importance du truc. Je crois que c’était la feinte pour les faire ces vidéos! petits oppossum que je suis ;-).

                  Merci!

                • #6277 Répondre

                  Lo La
                  Modérateur

                    Roooo et merci pour la musique avec l’image! ça cale bien avec l’ambiance des derniers jours 😉

                  Répondre à : Etre complètement honnête ou pas ?
                  Vos informations: