espoir 7zike

L’espoir fait vivre ils ont dit – 7Zike esperos


L'espoir fait vivre ... Il paraît. L'espoir fait mourir aussi. C'est la semaine d'appel à la grève, à la lutte des zentils contre les messants. Mercredi, plein d'hommes et de femmes pas contents vont peut-être descendre dans la rue exprimer leur ras le bol. Ils ne sont pas d'accord entre eux, la plupart se taperaient dessus s'ils étaient frères et soeurs mais c'est pas grave.

7zike, L'espoir de prendre le pouvoir

Liés par le sang de la détestation ils vont s'unir, faire front contre l'ennemi commun. L'ennemi c'est les autres, ceux qui mettent en danger leurs petits acquis, leur petit pouvoir et leur petite sécurité. Mercredi ça sera les gros, les méssants "Kapitalistes" (plus riches que eux) et les méssants politiques qui décidément les prennent pour des cons, c'est pas nouveau mais on s'en lasse pas.

Bon ben moi je resterai chez moi et j'écouterai le piou piou des moineaux, le vent dans les arbres en attendant un ami herboriste. Nous boirons du bon vin rouge en cherchant comment faire simplement des produits encore meilleurs. Nous chercherons comment faire en sorte d'être des "Bonnes gens" et sortir de l'espoir d'un monde meilleur.

Monday, L'âge d'or - Leo Ferré

Une fois n'est pas coutume, autant commencer par le beau Léo. Vous avez compris que j'aime beaucoup ses textes et sa verve pleine d'espoir triste. Je suis, comme on dit, "un optimiste triste". J'ai envie de croire dans les lendemains qui chantent et pourtant une grande partie de ce que je vois de Homo Sapiens n'est pas fait pour me réjouir.

Comme première chanson j'aurais pu choisir "Il n'y a plus rien" du même Léo Ferré, mais j'ai eu peur que vous retourniez directement sous vos couettes. Alors L'Âge d'or ! Mais quel est-il ? Y-a-t-il un Âge d'or commun ou chacun d'entre nous a-t-il sa propre définition du bonheur ? Peut-on, par des lois générales, établir le bien être pour tous ou est-il le fruit d'un choix et d'un labeur individuel ? L'apparente recherche d'égalité est-elle synonyme de bonheur ? Cette égalité des chances écrite sur le fronton de nos institutions et dans nos révoltes militantes n'a aucune consistance dans la nature. Le Lion n'est pas l'égal de l'Antilope et le Moineau n'est pas égal à la Perdrix. Leur seul point commun est de ne pas abuser de leur position dominante ou de leurs talents.

Peut-être est-ce ça, les lendemains qui chantent. Un monde où le Lion continuerait à courir après l'Antilope en ne mangeant que ce qui lui est nécessaire et où l'Antilope continuerait à faire "bip bip !" au vieux Lion qui va mourir de faim, faute de ne plus courir assez vite.

Mardi

L'espoir - Sinsemilia

Mercredi

Espoir - Les Warrior Kids

Esperis unu mondo pli bona

A la fin du XIX siècle, après les guerre Prussienne, le massacre de la Commune à Paris par les soldats et l’état major franchais de Napoléon 3, l'Esperanto a vu le jour... Merveilleuse idée ! Réunir les peuples sous une même langue, sortir des distensions et des conflits de plus en plus ravageurs en nous unissant dans le verbe. L'Espéranto ... précurseur de la société des Nations Unis (1919 W.Wilson) et de l'ONU (1945), d'autres idées merveilleuses, n'a pas conquis le coeur des peuples.

L'Esperanto n'a pas évité la "grande guerre". La SDN n'a pas évité la montée du Fachisme, du Nazisme et du Stalinisme, ni même la prolifération du despotisme financier, le Capitalisme. L'ONU n'a rien évité ni même retardé, au mieux a-t-elle établi quelques règles de "savoir massacrer" nos frères et nos soeurs. 

Je suis un ancien engagé politique. Je croyais que la collaboration entre Humains de bonne volonté et la confrontation pouvaient changer notre monde. Je suis un ancien militant, comprenez un ancien opposant, à toutes les doctrines liberticides, qu'elles soient de droite, de gauche, scientistes ou religieuses... Je suis un optimiste triste qui n'a plus beaucoup d'espoir, à part celui de croiser un gamin sans smartphone et de voir un gamin danser spontanément quand il écoute de la musique.

Jeudi

L'âge d'Or - OTH

…dredi

Uprising - Muse

Il est temps d’en finir !

Entendez vous mugir ces féroces soldats ... Il est temps d'en finir ! Vous croyez que j'en appelle à la révolution ? Sacrément non ! Vos révolutions, qu'ont elles vraiment apporté ? Nous avons enlevé des monarques pour mettre leurs cousins et neveux à leur place. Là où au XVII ème siècle nous nous faisions sodomiser à sec, nous nous faisons maintenant enculer avec force vaseline et lubrifiant anesthésiant.

Les politiques responsables ? Ces pauvres clochards du capitalisme ne sont hélas pas très dangereux. Ce sont d'utiles épouvantails sur lesquels le bon peuple aime à taper. Pas plus. Par contre vous croyez que Mr Ford (1863-1947) a créé la Ford T suite à des considérations sociales ? Vous croyez vraiment que les patrons des mines du Nord de la France ont mis en place les jardins ouvriers pour le bien être des gens qu'ils allaient faire trimer comme des vers 11 heures par jour ? Ou peut-être est-ce par souci de rentabilité et de productivité ...

Et vous, et nous qui descendons "à la mine" depuis 10.000 ans pour nous payer une ford T, un iphone ou des vacances chez plus malheureux mais plus ensoleillé que nous, qu'elle est notre responsabilité ? Car finalement c'est nous qui votons, c'est nous qui suons, non ? Alors de temps en temps le bon peuple éructe, il tranche des têtes, hurle sa rage et ... demande à celui qui gueule le plus fort ou celui qui est le plus sournois de lui dire quoi faire et où aller. Pauvres Pierrots, pauvres Colombines...

 

…medi

San Francisco - Maxime le Forestier

Le jour des gros manches

La Quête - Brel

L’espoir fait vivre

Il paraît ... Pendant un temps j'ai espéré re marcher un jour, le temps fut long. Je me projetais dans un monde idyllique, ça m'aidait à me lever le matin, à affronter vos regards au mieux curieux, ça m'aidait à affronter mon regard au mieux honteux. Honteux de ne pas être ce que d'autres ont décidé être "normal". J'ai longtemps, ça m'arrive encore parfois, espéré un monde que je juge être normal. Un monde équitable, qui n'est pas l'égalité, solidaire, aimant, harmonieux, libre peut-être ! Soyons fous !

Et puis un jour j'ai grandi, vraiment grandi. Certains trouveront ça triste, ça l'est peut-être depuis là où vous me regardez. J'ai grandi et j'ai simplement accepté de n'être qu'un Homme, un Humain parmi 7 milliards d'autres. Et que ces 7 milliards d'autres étoiles ont chacune leur propre vision du paradis, pas forcément compatible avec la mienne.

J'ai accepté de ne pas être "Dieu tout puissant" et que La Vie était le seul Maître. Alors que je marche ou pas, que les humains aient vraiment un jour envie d'être des adultes autonomes ou pas n'a plus vraiment d'importance. Je n'ai renoncé à rien, à part à jouer les Don Quichotte. 

L'espoir c'est le moteur de Don Quichotte. Je ne dis pas qu'il est inutile ou dangereux, juste qu'à un moment espérer n'est pas une solution. Il faut agir et accepter de payer le prix. Vouloir être libre sans prendre la responsabilité de nos actes est un conte pour enfants sages. Espérer gagner au loto pour changer de vie, un fantasme éthylique, être aimé sans s'aimer soi même, une masturbation au sable et donner du pouvoir à quelqu'un en espérant qu'il n'en abuse pas... Le songe d'un démocrate psychotique.

 

Post Mortem

Alors il n'y a plus rien ? Si, vous ! Changez vos vies, là de suite, n'espérez plus, ne comptez plus sur l'autre pour vous aider ou le faire à votre place ! Vous vous plaignez que les rues sont dangereuses ? Mais occupez les, avec vos chaises et vos apéros ! Vous geignez que la musique actuelle n'est pas bonne ? Faites la vôtre ! Aidez votre "voisin" à la faire s'il est plus talentueux que vous ! Vous manifestez de Bastille à Nation contre quelque chose ? Agissez pour autre chose !

Je ne suis pas contre la stupidité ... mais POUR l'Intelligence, celle avec un grand I comme ... imbécile ou indulgent...

L’optimiste est un imbécile heureux. Le pessimiste est un imbécile malheureux.
Bernanos


A propos de Renaud

Naturopathe, Psychothérapeute et Pratiquant de différentes techniques énergétiques depuis plus de 20 ans. J'anime des conférences / rencontres en essayant d'amener chaque fois un autre regard, une autre manière d'être et de vivre le monde qui nous entoure. Loin du Mysticisme et du Rationalisme il existe une troisième voie, celle du sourire et de l harmonie. Un Pragmatisme abstrait pour aimer notre propre paradoxe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *