Loading

wait a moment

Dualisme, La 3 ème voie est-elle possible ?

3eme voie est ce possible

Je voulais vous faire quelque chose sur la prise de distance, le nécessaire détachement face à nos émotions cultivées et apprises, mais non, vous ne le méritez pas 🙂 Je rigole, vous le savez je suis taquin, ceci étant, vu la charge émotionnelle actuelle et le plaisir qu’elle véhicule, je ne voudrais pas vous priver de ces si rares moments de réjouissances et donc je prends ma pelle et ma pioche pour aller à l’étage en dessous, celui où se manifeste tous ces flots d’émotion, le dualisme.

Le dualisme base de notre pensée rationnelle et occidentale.

Le dogme du dualisme peut se traduire comme suit : Si une chose n’est pas, c’est qu’elle est son contraire. Ca c’est ce que le dualisme nous propose dans les grandes lignes, je fais dans les grandes lignes car, même si nous ne sommes pas imbéciles, c’est ainsi que notre cerveau émotionnel fonctionne, par conclusions, analogies et rapprochements hâtifs et affectifs. En somme si ce n’est pas blanc c’est que c’est noir, j’existe ou je n’existe pas, il fait beau temps ou il fait mauvais temps, 0 ou 1 …

Ben oui le dualisme c’est ça, le système binaire informatique sort de nos cerveaux, il fonctionne donc comme notre cerveau puisque c’est lui qui l’a mis en forme. Donc 0 ou 1, beau ou laid, vivant ou mort, gentil ou méchant, marche ou arrêt … les exemples sont répétables à l’infini sur le papier. Sur ces bases du dualisme, plongeons maintenant dans la pratique

Le dualisme au quotidien

Est-ce que cette bipolarisation de notre perception du monde est réaliste ? Parfois le ciel n’est pas bleu et pourtant il ne pleut pas … Parfois des gens sont physiologiquement aptes à être vivants et pourtant ne le sont pas. D’autres exemples ? Parfois une voiture a démarré et pourtant elle ne roule pas pour des causes X et Y. Parfois l’ordinateur n’est pas sur 0 (vide, arrêt), il est bien sur 1 et pourtant il ne fonctionne pas – tous les possesseurs de windows XP savent que cette position arrive souvent. Parfois on étale du noir avec son pinceau et pourtant c’est un gris plus ou moins propre qui apparaît (pareil pour d’autres couleurs). Parfois celui qui est « gentil » se révèle être un fieffé coquin et vous escroque quelques jours plus tard (la fable du corbeau et du renard). Parfois la beauté des laids … se voit sans délai …

Vous voyez avec ces exemples du quotidien l’absurdité de réfléchir de manière binaire. Un enfant de 4 ans, est capable de ce rendre compte de l’illogisme du truc.

Le Dogme dualiste, création mentale

Et oui notre cerveau a su créer un dogme, le dualisme, mais la réalité de la vie est un peu plus complexe que ce qu’il avait prévu grossièrement pour se faciliter la tâche. Je sais c’est mal foutu la réalité.

Rions encore un peu et attention aux crampes de cerveau car ça va encore se compliquer :

  • Il apparaît même des fois que le beau temps pour un gars de Dunkerque soit un temps pourri pour un touareg du sahel, en gros il fait soleil.
  • Pareillement, la saloperie d’écran bleu qu’a connu tout possesseur de windows fait le ravissement de Apple et génère même un sourire narquois et vaguement supérieur sur le faciès des utilisateurs de la pomme (ça leur met la banane en gros).
  • Il en est de même du mec « gentil » qui vous a aidé à monter vos courses pour repérer votre maison qu’il va cambrioler le week end prochain, ce qui va vous pousser jusqu’au commissariat où la ravissante Clara vous fera tomber sous son charme ravageur et républicain en prenant votre déposition et deviendra votre femme pour les 45 prochaines années en même temps que la mère de vos 6 enfants dont le cadet deviendra l’inventeur de la particule qui rote en digérant les résidus des barres d’uranium que son grand-père avait stocké, ne sachant quoi en foutre et comptant sur quelqu’un pour trouver une solution (en même temps il avait 4.000 ans pour la trouver la solution, donc aucun mérite), alors que les 5 autres deviendront juré à la star ac, pépiniériste, vendeur de briquet au montenegro, ouvrier chez peugeot chine et cambrioleur, histoire de faire tourner le karma familial.

Je ne vais pas vous faire la liste complète je crois que vous avez compris, et avec le sourire, comme quoi c’est possible d’apprendre en s’amusant, que le dualisme est une imbécillité sans nom qui ne peut refléter la complexité de la vie.

Il n’y a que notre cerveau cartésien (de Descartes, un mec que je ne porte pas forcément très près de mon cœur) qui est capable de dire que le corps et l’esprit sont deux choses séparées alors que tout un chacun a pu tester au moment d’un décès qu’il a physiquement le ventre en compote et que chaque noël vous vous rappelez que la gastro influe directement sur votre réflexion.

Il n’y a que notre cerveau formaté par et pour le cartésianisme qui comprend noir quand on lui dit que ce n’est pas blanc.

Un cerveau, formaté pour simplement entendre, va juste déduire que si ce n’est pas blanc c’est autre chose, que s’il ne fait pas beau c’est qu’il ne fait pas beau, il n’en fait pas automatiquement du mauvais temps, que quand on vous fait goûter un plat, si vous dites je n’aime pas, ça n’implique pas le fait que le plat est mauvais et que vous allez courir exprimer votre renvoi gastrique dans la porcelaine des WC … nomaiho

Ces exemples de dualisme vous font rire ?

Tant mieux parce qu’en fait ce n’est pas drôle, enfin si mais au troisième degré, voyez plutôt :

  • Si tu n’es pas avec nous tu es contre nous … ça vous rappelle des trucs peut-être ?
  • Si tu n’es pas avec tel ou tel prophète (car n’oublions pas qu’ils parlent du même dieu mais pas des mêmes prophètes) c’est que tu es un chien d’hérétique …
    ouarf !
  • Si tu n’a pas de bonnes notes à l’école c’est que tu es stupide …
    heu feignant ça me suffit dsl
  • Si tu n’es pas pour l’OTAN c’est que tu es un chien bolchevique (et inversement)
    heu non je peux être la france de De Gaulle (vous pouvez pas savoir comme ça me fait mal au cul de flatter un général)
  • Si tu ne travailles pas c’est que tu le veux bien, tu es feignant …
    ok le feignant pour l’école , mais là non, c’est juste que je ne veux pas exploiter ou être exploité et je refuse de gagner ma vie, vu qu’on me l’a donnée – et donner c’est donner reprendre c’est voler nanananana !

Vous voyez ça devient presque moins comique la dualité …

Pour aujourd’hui je vais m’arrêter à ce sourire sur vos lèvres, mais observez dans vos vies toutes les fois où vous réduisez la vie, le monde, à blanc ou noir, toutes les fois où la simplification de la vie rend finalement les choses très complexes.

La simplicité n’est pas simpliste !

La simplicité n’a rien à voir avec la simplification, la simplicité n’est pas la facilité. Et même si parfois la dualité permet de gagner en fluidité et peut même être juste, il est toujours de bon ton de vérifier à deux fois, car la vie est à la fois plus simple et bien plus complexe que ce que notre cerveau ordinateur comptable du temps qui passe veut nous laisser croire.

Dualisme, ersatz de la Vie ! Le Dualisme, la dualité reste une facilitation du raisonnement de l’observation, de la vie. Un jugement à priori … Elle coupe ta tête en deux et te fait faire toutes les guerres, toutes les guerres (d’après Dure Limite de Téléphone)

La troisième voie, le non-dualisme incarné

Dans le prochain épisode, nous verrons comment résoudre ce paradoxe de simplicité complexe, de non-dualisme incarné, de blanc est noir (ou blanc et noir) et de ici et ici (plus complexe que ici est ici). La physique quantique viendra à notre rescousse pour expliciter à nos 3000 info/sec ce que les mystiques, les rêveurs, les artistes (4 milliards d’info/sec) disent depuis … une gageure … 7.000 ans 🙂

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des