Ce jour où j’ai fait Le Test. Take Care !

Un peu de mise en contexte avant de commencer. Le titre parle d’un test, alors quel test ? On parle d’un des tests les moins glamour, les moins funky, sexy, pinky, tout ce que vous voulez, du monde. Le test HIV & MST n’est pas un bon moment dans la vie. C’est l’antithèse de ce qui t’a amené à le faire. La rencontre, la période de séduction, les préliminaires et puis l’acte en lui même sont généralement des bons moments. Et puis il y a l’oubli du moment ou l’accident, ça arrive aussi parfois, et là ben le glamour, le moment de folie, le petit oubli devient tout de suite bien plus sérieux, bien plus important que l’acte lui même.

Je ne vais même pas parler des fois où l’acte est subi et où le test HIV MST devient carrément la lame sur la nuque déjà ensanglantée. Voilà pour la mise en situation.

Ce soir j’ai fait le test …

from F.F.F. On ne badine pas avec la mort

Ce matin, je suis allée chercher mes résultats. En bonne parano que je suis, une partie de moi craignait des signes extérieurs type: un tee shirt avec écrit SIDA dessus (très fréquent) ou le passage infortuné d’un camion de pompiers… Bref, je rentre dans le centre de dépistage, m’enregistre auprès de l’accueil pour attendre mes résultats. Petit moment de panique…

Un docteur vient me chercher. Placide. Il avait tout du majordome de la famille Adams, Lurch: grand, fin, l’air Ultra placide. Un ton d’une neutralité mortelle ! Il m’appelle, je le suis. Et là, dans une lenteur extrême, il me dit:

Alors (pause). Vous avez fait (pause), des tests (pause), SIDA (pause) et syphilis (point). Vos résultats (pause) sont négatifs (pause)…

Et là, je desserre un peu la corde, le ventre, et j’ai une vision de moi courant nue dans un espace vide en hurlant:

“JE SUIS VIVAAAAAAAANNNNNTEEEEEEEEE !!!!!!! “

Et là, dans un élan de placidité absolue, il rajoute: “Pourquoi avez-vous fait des tests ?”.

Je m’imagine faire le signe de la croix en disant: “pardon mon père, mais j’ai péché”. Je me retiens et réponds: “parce que j’ai eu un rapport à risque”. “Vous avez des questions ?” rajoute-il.

Là, dans un grand élan de joie teinté de réconfort, je lui dit: “non par contre, je ne le ferai plus!”

Et lui, dans une grande sagesse placide, il répond: “Vous êtes bien forte alors si vous êtes en mesure de le confirmer”.

“Monsieur, je me suis fait dessus. J’ai senti que j’étais mortelle. Vous comprenez, depuis presque un an maintenant, je participe à un Cercle de travail avec Sido, Charlie…”.

Non, je me suis contentée de lui dire qu’on ne savait jamais, il a bien raison; mais que je n’étais plus prête à m’abandonner comme je l’ai fait.

Voilà, la bonne nouvelle c’est que je n’ai pas le sida, je ne suis pas séropositive et que je mourrai un jour ou une nuit, mais pas là, pas comme ça.

Petit rappel pratique

Les capotes restent le moyen le plus économiques et le moins nocif pour l’Homme et pour la Femme d’éviter les suites pas fun d’un rapport sexuel just for fun.

Elles permettent d’éviter les grossesses, ben oui, mais surtout toutes les maladies sexuellement transmissibles dont le S.I.D.A. et la syphilis. Elles évitent aux femmes de prendre des hormones et préservent leur santé.

Jusqu’à il y a 1 mois, je me disais “au pire je fais un test si j’ai un doute”. Je ne veux plus vivre ces 3 semaines de doutes et de nuits blanches.

Pour qu’un préservatif soit efficace : Choisissez la bonne taille, c’est vous la fille qui le fournissez, on n’est jamais trop prudente… JAMAIS de lubrifiant avec SAUF des lubrifiants à base d’eau !!!!

Jamais de lubrifiant de type : silicone, huile de coco, huile végétale … Ca dégrade le préservatif et vos sextoys en silicone et le rend poreux, donc inefficace.

Pour aller plus loin…

On ne sait jamais, mais je sentais que je n’étais pas malade. J’ai juste pris conscience que j’allais mourir. Alors mon manque de vigilance, qui pouvait me coûter la vie, me laissait un goût amer. Un goût de culpabilité. Ce n’est pas la mort en soi qui m’obsédait, c’était l’éventualité de faire l’expérience d’un truc pas très cool pendant le temps qui me reste à vivre.

Ce petit coup en passant, ce petit coup où tout a failli déraper, je l’ai fait pour faire plaisir, j’en avais même pas vraiment envie. C’était bien, mais je pouvais largement m’en passer. Un petit instant de laisser aller, de complaisance avec mon passé … Je ne prends pas de nouvelles résolutions. Je m’autorise à changer et à fluctuer. Mais surtout je m’autorise à m’aligner à moi, le nouveau en moi.

Merci d’avoir été témoins de cette aventure et … Take care !

delia delphin

Singer, songwriter, composer, wild dancer.
‘Benis soient les parents qui donnent a leurs enfants des racines et des ailes’. Proverbe Soufi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *